Biographie

Au terme de prolifiques études en jazz au Cégep St-Laurent de Montréal, entreprises après avoir conquis de sa voix vibrante le Masson-Angers de son enfance et l'Outaouais de ses premières scènes, France Maisonneuve se joint aux nombreux candidats du prestigieux Festival international de la chanson de Granby. Dotée d'un charisme incontestable, dès qu'elle pose pied sur scène, l'auditoire est subjugué, fasciné par sa voix étonnamment riche et puissante. Récompensée par de chaleureux applaudissements, sa performance fait bonne impression; on lui remet le coup de cœur du public.

Bien décidée à pousser jusqu'au bout son ardente passion pour la chanson, la jeune interprète prend part à l'édition 1998 du réputé Festival en chanson de Petite-Vallée en Gaspésie. Sur les planches, la chanteuse impressionne et la magie est réitérée. Après avoir offert une interprétation remarquable, elle décroche le prix du public et se voit offrir l'opportunité d'immortaliser deux de ses chansons sur la compilation du Festival. En 2004, elle accepte un rôle de premier ordre dans Broadway, une production musicothéâtrale à grand déploiement qui prend l'affiche au Théâtre du Casino du Lac-Leamy de Gatineau deux étés durant.

Au printemps 2005, France Maisonneuve se produit seule sur scène et, pour la première fois, offre à l'auditoire des compositions originales, écrites pour elle et par elle. La jeune femme concentre ses efforts, de pair avec le réalisateur Toby Gendron (Stefie Shock, Jean-Pierre Ferland et Éric Lapointe) à l'ébauche d'une première œuvre originale professionnelle. Un projet de longue haleine qu'elle interrompt pour s'envoler vers le sud-est des États-Unis ou on lui offre l'opportunité de réinterpréter des classiques de l'âge d'or du jazz.

Se glissant dans la peau des grandes divas jazz des années 40, elle prend l'affiche au chic Tropicana Casino Hotel d'Atlantic City, où, applaudie et saluée, elle présente un spectacle solo à saveur de cabaret glamour. De retour au Québec, la jeune femme est une fois de plus immergée dans l'univers de Broadway. Lorsque prennent fin les représentations, à l'automne, l'auteure-compositrice-interprète, qui caresse le rêve de se produire à nouveau en solo sur les planches de l'Outaouais, s'applique à peaufiner ses interprétations et compositions originales.

Le 28 et 29 janvier 2008 la sortie officielle du premier album de France Maisonneuve.
Elle livre son cœur, son âme, son BONHEUR TRANQUILLE. D'abord chez elle à la maison de la culture de Gatineau et ensuite au théâtre plazza a Montréal. Elle effectue une tournée de promotion a travers le Québec durant les mois de février, mars et avril. Elle découvre le Québec comme pour la première fois, même si elle l'a déjà traversé avec Boom Desjardins et Gabrielle Destroismaisons, elle foule la terre de la belle province pour présenter son album et le partager avec son public et les médias très curieux de découvrir cette Chanteuse touchante. L'auteure compositeure interprète vie une tournée de promotion dans la neige mais elle a le cœur chaud puisqu'elle se livre enfin. Le single Le Bonheur tranquille s'est retrouvé au palmares de plusieurs radio a travers le Québec notamment a Sept iles, Mont Laurier, Val-d'Or, Trois-Rivières... DEHORS le 2e titre s'est fait entendre également sur ces villes et aussi sur Rythme FM Montréal.

France toujours plus ambitieuse sent le besoin de faire de nouvelles scènes et de partager sa voix et son amour de la musique avec le monde ce qui l'amène à se produire sur des scènes en France, à Barcelone et au Maroc. Elle passe plusieurs mois à Paris dans l'espoir de rencontrer des producteurs ou des gens susceptibles de vouloir développer sa carrière au maximum.

France Maisonneuve fût également invitée à accompagner AKON lors d'une prestation à Montréal dans le cadre d'un événement signé Hitlab.